Pour pouvoir rester en Iraq plus de 10 jours (pour pouvoir en sortir plus aisement en fait) il faut avoir un multi-exit visa. Le multi-entries visa est donne (ou pas. Plus frequemment pas d'ailleurs) par le gouvernement. Le multi-exit est donne aux personnes qui n'ont ni le sida ni d'hepatite.
FREE PASS FOR FREE SEX, no one has AIDS. Ah oui non on est en Iraq....

Ce qui implique donc prise de sang. Ca va, je suis une grande fille, les prises de sang, ca ne me fait pas peur, ca ne me fait pas pleurer, ni appeler ma maman.

Sauf qu'en Iraq, c'est plus ou moins une blague. Deja, le docteur joue aux flechettes avec ton bras. Il te plante la seringue comme s'il voulait t'achever. Sauvagemment. Il veut que tu souffres, que tes yeux supplient un salut qui ne viendra pas. Mais bon, la n'est pas la question.
J'ai du refaire faire mon multi exit dimanche dernier. (J'ai encore un bleu a l'endroit ou il a plante l'aiguille...)

Je devais etre la 20eme personne  a passer. On etait tous a la queue leu-leu, comme des soldats allant aux putes et attendant patiemment leur tour. Deux personnes avant moi, le medecin a realise qu'il avait fait une erreur dans la numerotation des echantillons de sang deja preleves. 2 echantillons par personne, 18 personnes, le calcul est vite fait: 36 echantillons ou il n'est pas sur des numeros marques dessus (chaque personne a 2 numeros -1 par echantillon-. Comme ca, le gouvernement dira 'le 18 a le sida, virez le du pays', et le 18 aura une semaine pour se barrer.). 

Bon, donc nous avons un medecin et 36 flacons. Que faire? Il pourrait faire revenir tout le monde et recommencer. Il pourrait essayer de se souvenir dans quel ordre il a range les flacons, et checker avec les passeports qu'il a range dans l'ordre. Mais non. Il a decide de commencer par effacer tous les numeros sur les echantillons, un par un. Ensuite il les a tous deplace. Genre, mmmhhh, ce rouge la sera plus mis en valeur a cote de ce rouge-ci. Nous avons donc maintenant un medecin et 36 flacons arranges dans un camaieu de rouge. Joli degrade sanguin. Et il a ensuite re numerote les echantillons. De tete. Oui monsieur. Ce medecin doit etre fort, TRES fort pour savoir quel numero en fonction de la couleur du sang. 

Chapeau bas.